pour

Retour

Moorea... l'île soeur

 Parcours Touristiques

Magique : Le spectacle du Tiki Village, à Haapiti. Un village d’autrefois entièrement reconstitué, avec des «acteurs» du cru qui vous initieront aux coutumes d’antan. Grand spectacle tous les soirs, avec chants et danses à l’appui, sans oublier les traditions : préparation du coprah, confection du tapa et des couronnes de végétaux, démonstration du maa Tahiti (le repas pris en commun), etc. Pour les amoureux, il est possible d’organiser une cérémonie de mariage traditionnel selon les rites ma’ohi, en costume et avec l’ambiance. Une expérience fantastique, encadré par des dizaines guerriers tatoués et de vahine affriolantes...
A l’arrivée, un coût parfois dissuasif, mais des images exceptionnelles... En savoir plus

CLIC pour agrandir.Mémorable : Le point de vue de Toatea à Temae, au-dessus du Sofitel IaOra. Vous pourrez y admirer les couleurs typiques du lagon et un panorama magnifique sur l’île de Tahiti. Il s’agit aussi de la seule montée sur la route du tour de l’île.

 

Grandiose : La baie de Cook, entourée de montagnes très découpées où viennent mouiller les grands paquebots de croisière. Cette baie grande et profonde révèle quelques endroits où il fait bon s’amarrer quand on l’aborde par la mer. CLIC pour agrandir.Les pontons qui parsèment ses rivages permettent d’accéder sans problème à la terre ferme. Un peu plus loin, la baie d'Opunohu beaucoup plus sauvage, où débarqua en réalité le capitaine Cook en 1777. C’est sans doute la plus belle baie de Polynésie ! Il est vrai qu’elle est moins peuplée que sa voisine et que de petites plages discrètes inspirent ses visiteurs à la recherche du véritable paradis. De nombreux films historiques y sont tournés (le Bounty, etc).

Indispensable : Le belvédère, facilement accessible par la route, situé au coeur de l’île à 500 m d’altitude. Vous y découvrirez un des plus beaux panoramas de toute la Polynésie: la baie d'Opunohu sur la gauche et la baie de Cook à droite, séparées par le Mont Rotui au centre. De là, nombreuses randonnées dans les environs, à la découverte des cascades sauvages et de la nature exhubérante (  télécharger la carte des randonnées) . L’accès est facile grâce à deux routes, l’une au fond de la baie de Cook, qui passe par les champs d’ananas du centre de l’île, l’autre au fond de la baie d’Opunohu, qui traverse la réserve naturelle de Moorea et le domaine du lycée agricole, le long de nombreux sites archéologiques.

Authentique : Les petites pensions de la côte Nord. Habitués à voir débarquer les euphoriques «Papeetiens» du week-end, leurs propriétaires sont «blindés» mais toujours prêts à vous raconter une anecdote. Le cadre est somptueux, mais l’ambiance y fait beaucoup. Les rencontres avec d’autres visiteurs mais surtout avec les autochtones sont riches de souvenirs et de soirées mémorables (orchestre improvisé et nourriture simple au programme). En plus d’un calme royal, vous disposerez d’un des plus beaux paysages au monde. Montagne abrupte sur l’arrière, lagon enchanteur sur le devant.

 

Nos coups de coeur :

  • Les cascades d’Afareaitu. Deux chemins vous permettent d’y accéder, l’un 50 mètres avant l’hôpital et l’autre par la route de l’école primaire d’Afareaitu. Des prestataires spécialisés dans les activités terrestres pourront également vous y conduire en 4X4.
  • Moorea Dolphin Center, hébergé au sein de l'hôtel Intercontinental, vous offre l'occasion de nager avec des dauphins, de les caresser de les voir évoluer autour de vous, dans un immense bassin protégé. Excellent encadrement. A réserver dès votre arrivée, car la liste d'attente est longue, et de plus ces animaux ne travaillent pas toute la journée...

CLIC pour agrandir.Mer et soleil : Les plages de Moorea sont très belles, nombreuses, et bordées de sable blanc. La plus belle d’entre elles se situe entre le Sofitel IaOra et la pointe Temae, près de l’aéroport, face à Tahiti. Il s’agit d’une plage publique, facilement accessible. Sur près d’un kilomètre s’étale une bande vierge au sable très fin, bordée de cocotiers séculaires, proposant aux baigneurs un accès facile à la mer. Les plages de la côte Nord sont également superbes, mais parfois plus difficiles d’accès (chemins d’accès privés ou plages appartenant à des hôtels).

Sports et loisirs : Pour les amateurs de vraies balades en montagne, quelques virées mémorables sont au programme, notamment la traversée de l’île, de Vaiare à Pao Pao. Au Nord du quai de Vaiare, un chemin balisé mène au col du mont Mouaputa (350 m). La montée est sublime, au coeur d’une forêt de purau et de manguiers. Au sommet du col (400 m environ), la vue est saisissante de part et d’autre. La descente vers la baie de PaoPao longe les pentes de l’ancien volcan, à travers les imposants bois de mape, de bambous et autres fougères. Comptez environ 3 heures de marche.

Vagues, Glisse et Grand bleu: Moorea est sans nul doute, avec Bora-Bora, l’île qui propose le plus grand nombre d’activités en relation avec la mer et le lagon : plongée (avec des spots exceptionnels), pêche, surf, windsurf, pirogue, kayak, parachute ascensionnel, etc... Tous les hôtels et pensions sont parfaitement organisés et sauront vous mettre en contact avec les différents clubs, selon vos désirs du moment. Le lagoonarium du "Motu Ahi", à Afareaitu, pour nager parmi les raies, tortues, et poissons multicolores. Une activité idéale pour tous ceux qui n’ont pas toujours l’envie ou le courage de s’équiper de bouteilles...

Nature et traditions : Les Marae, ces constructions anciennes, en pierre ou en corail, de forme pyramidale possédaient plusieurs niveaux superposés. On y faisait souvent des sacrifices humains. Le plus ancien de Moorea, celui d’Afareaitu, daterait de l’an 900. La route qui mène au Belvédère, entre les deux baies de Cook et d’Opunohu, vous permettra d’en découvrir quelques-uns, partiellement restaurés. Des panneaux explicatifs, très bien réalisés, commentent quelques épisodes de l’histoire tumultueuse du peuple polynésien. D’autres marae sont également visibles à l’intérieur de l’île.

A ne pas manquer : Une occasion de vivre une aventure exceptionnelle : la rencontre avec les raies, face à l’hôtel des Tipaniers, dans environ un mètre d’eau, à environ 100 m du rivage . Elles viennent en grand nombre, habituées à ce jeu, pour se faire caresser et se frotter à vous, sans aucune crainte de leur part, ni danger pour les joyeux visiteurs. Emportez de la nourriture (petits morceaux de viande ou de poisson... elles sont carnivores) en quantité raisonnable pour les amadouer : elles ont pris l’habitude, depuis des années, qu’on les nourrisse. Une expérience unique à la portée des retraités et des jeunes enfants !

Ile de Moorea

Guide touristique & Opérateur de Voyages
Tahiti Guide est une marque déposée
© 2017 Tahiti Zoom & Lodrez