pour

Retour

CLIC pour agrandir.

Lagons, Motus et Atolls

On compte trois types d'îles en Polynésie Française, à la géologie trés différente selon qu'elles sont plus ou moins jeunes :

 

 

 CLIC pour agrandir.1. Les îles hautes avec un lagon. L'eau qui va de l'île à la barrière de corail s'appelle le lagon : c'est en général une étendue d'eau très calme, peu profonde qui est reliée à  l'océan par une ou plusieurs passes (par exemple: les îles agées de l'archipel de la Société et de celui des Australes)
 

2. Les Atolls qui sont comme les précédentes mais sans île au milieu : il ne reste plus que la barrière de corail entourant un immense lagon au milieu duquel figurait autrefois une île disparue (par exemple: les très vieilles îles des Tuamotus)


3. Les îles hautes sans lagon et sans barrière de corail pour les protéger (par exemple: les îles jeunes des Marquises)

 



En fait toutes ces îles volcaniques s'enfoncent lentement sur la plaque terrestre du fond de l'océan. Dès lors, il est très facile de reconstituer leur ordre d'apparition en fonction de leur forme et de leur hauteur... Ainsi par exemple, Tahiti est la plus jeune des îles de la Société (puisque la plus haute avec plus de 2000 mètres), alors qu'à l'Ouest Maupiti et Bora-Bora en sont les plus agées. De même, l'atoll de Tetiaroa est probablement une des plus vieilles îles de cet archipel.
 



 

CLIC pour agrandir.Les Motus : sont de petits îlots qui se sont formés sur la barrière de corail entourant le lagon. Ainsi cette barrière de corail est constituée d'une succession de parties terrestres avec végétation (les Motus) et de bras de mer immergés à haute mer (les hoa), ainsi que de passes plus profondes qui relient le lagon à l'océan et que peuvent emprunter les bateaux. Il y a des motus pratiquement autour de chaque île et atoll.

CLIC pour agrandir.Les Motus sont de véritables petits joyaux et abritent en général les plus belles plages. Le lagon y a en effet lentement accumulé du sable très fin en l'entourant d'un platier de un ou deux mêtres de profondeur (plateau de sable sous-marin), au dessus duquel l'eau devient translucide. Mêmes si certaines plages sont également très belles sur les îles elles mêmes (Moorea par exemple), il est vrai qu'il leur est souvent difficile de rivaliser avec les plages des Motus.

CLIC pour agrandir. Dès lors les hotels sont soient installés sur l'île, soit sur un motu avoisinant, qui offre, en plus d'une tranquilité absolue, l'unique avantage de bénéficier d'une vue majestueuse sur l'île toute proche. Tandis que le coté océan est soumis aux vents et aux embruns, le coté lagon est recherché pour sa situation abritée, avec ses plages de sable blanc et son lagon d'eaux calmes, qui s'étale tel une immense piscine peu profonde, nuancée de couleurs du bleu au vert : émotion garantie.

La végétation des motus est composée de cocotiers et d'espèces caractéristiques : tou, cocotier, tafano, fara, nono, atoto. On trouve sur les récifs des oursins (fetuae), des étoiles de mer (taramea), des oursins noirs (vana), des porcelaines- tigre, des térèbres, des crabes maculés, des langoustes, des crustacés et des mollusques. 

Retour


Guide touristique & Opérateur de Voyages
Tahiti Guide est une marque déposée
© 2017 Tahiti Zoom & Lodrez