pour

Retour


CLIC pour agrandir.Nos Coups de Coeur

Le Musée de Tahiti et des Iles

(Centre Polynésien des Sciences Humaines) à Punaauia sur la côte Ouest de Tahiti au PK14,5 (c’est à dire à 14,5 Km de papeete). Emplacement du Musée

Depuis 1974, ce musée offre à ses visiteurs un panorama complet de l'histoire et de la culture ma'ohi. Y sont exposés de magnifiques pirogues anciennes, des outils typiques des temps reculés, une exposition sur le tatouage et ses origines et une collection impressionnante de tikis sculptés, en bois et en pierre. Des salles climatisées vous invitent à suivre l'évolution du peuple polynésien à travers les âges, grâce à de grands panneaux illustrés. Les jardins du Musée prêtent à la méditation, au milieu d’arbres centenaires. Non loin de là, des gamins audacieux s’entraînent au sport national, le surf, sur les déferlantes très techniques de la Pointe des Pêcheurs.  

CLIC pour agrandir.
Le chant des Mamas le dimanche matin

Tous les dimanches, de bon matin, allez écouter les chants polyphoniques des " mamas " à l’église protestante du village. Vous assisterez à un spectacle magique et insolite ou toutes les femmes, habillées en blanc et coiffées de grands chapeaux, chantent en coeur de longues mélopées, interrompues par des sermons qui leur permettent de reprendre leur souffle. En fait on ressort de là en se disant qu’on va à l’église surtout pour chanter et seulement un peu pour prier ! Ne ratez pas à Papeete le temple de Paofai qui est le haut-lieu de culte des protestants de Tahiti, la communauté religieuse la plus importante de Polynésie.

 

CLIC pour agrandir.Le jardin d'Eden

La nature est omni-présente à Tahiti et ses îles, et en particulier les fleurs tropicales qui font partie intégrante de la vie des tahitiens : depuis la fleur de Tiare derrière l'oreille (à droite: vous êtes libre, à gauche: vous êtes pris, et sur les 2 oreilles si vous avez l'esprit large !), jusqu'aux couronnes de fleurs traditionnellement offertes en guise d'accueil, sans compter la profusion d'hibiscus, de frangipaniers, et de bougainvilliers comme s'ils en pleuvaient dans chaque jardin. Les fleurs ne sont pas un simple cliché pour touristes, elles font partie de l'art de vivre et du quotidien, les anciens maohis utilisaient d'ailleurs les feuilles de bananes tressées en guise d'assiettes, pratique toujours en vigueur dans les fêtes traditionnelles.

 

Le ciel austral

La nuit, n’oubliez pas de lever le nez vers le ciel austral… vous risquez de tomber en contemplation. Le ciel nocturne de l’hémisphère sud est tout simplement un spectacle grandiose, tellement le nombre d’étoiles est important et tellement leur luminosité est stupéfiante. Tout d’abord il faut savoir que dans l’hémisphère Sud, l’observateur a la vue sur environ 20 à 30% d’étoiles supplémentaires que dans l’hémisphère Nord, mais surtout quand on se retrouve dans une petite île perdue au milieu du grand océan, nulle pollution lumineuse d’une quelconque métropole voisine ne vient occulter la lumière fébrile de la plus petite étoile… et de plus les nuits sont chaudes (environ 23 degré C), alors rien de plus agréable que de rêver des heures, allongé au bord du lagon comme un enfant. CLIC pour agrandir.Et à l’heure où l’on se surprend à observer les étoiles de  la grande Ourse s'éteindre lentement en plongeant dans l'océan, tandis que l’on joue à deviner où se cache la Croix du Sud (LE repère des navigateurs), tout à coup, sans prévenir, c’est le Scorpion à l’aspect caractéristique qui déroule son gigantesque profil sur la moitié de la voûte céleste… et comme le dit l'écrivain A.T.Serstevens « le ciel austral révèle alors son incroyable joaillerie où la Croix du Sud n’est qu’un bijou modeste ».

 

 

Retour


Guide touristique & Opérateur de Voyages
Tahiti Guide est une marque déposée
© 2017 Tahiti Zoom & Lodrez