tahitiguide.com tahitiguide.com  Le premier guide touristique de Tahiti et ses îles
TG-Direct        
| Guide | | Annuaire & CartaZoom | | Actu & Agenda | | Photos |
FR US ES
JA IT DE
1 Ile ou Archipel
Mon voyage
Aide, astuces
Retour Accueil
Retour CartaZoom
 Zoom
 Première découverte
Préparer mon voyage
Une journée au paradis
Avant de partir
  A savoir sur place
Saisons et Climat
Où loger ?
Itinéraires conseillés
12 astuces pratiques
Plongée
Voile
Croisières
Panorama des activités touristiques
 Guide de poche
Géographie, Mer et Nature
L'Histoire, Légendes
Artistes et visiteurs célèbres
Culture polynésienne
Vive la fête
Perles de Tahiti
Surf, Tatouage, Paréo, Monoï
La Vahiné
 Kit du nomade
Les 3 mini-guides
Cybercafés
Toutes nos cartes
partenaire de l’office du tourisme de Tahiti
Hôtels et loisirs sur 30 cartes...
 

Retour

Economie

CLIC pour agrandir.Economie
Tahiti et ses îles est un pays jeune et en pleine mutation, notamment depuis la fin des expérimentations nucléaires françaises dans le Pacifique sud. Une page est tournée et aujourd’hui le tourisme et les produits de la mer (perle noire, poissons, etc) prennent le relais pour assurer une économie viable à notre pays. Le souci primordial du gouvernement reste d’assurer du travail à une population de plus en plus nombreuse (55% des habitants ont moins de 20 ans). Ainsi, le tourisme bénéficie d’aides pour se développer durablement, sur des bases solides. La pêche hauturière a également pris son essor et représente un espoir certain pour la population, les richesses de la mer n’ayant été que très peu exploitées jusqu’à présent. D’autres ressources, comme l’aquaculture et les activités agricoles connaissent de même un regain d’activité. L’industrie de la perle noire affiche des retombées prometteuses à moyen terme pour le pays. Il reste encore de nombreux domaines à exploiter et la première décennie du nouveau millénaire affiche un visage serein quant à l’avenir du pays.

Politique
La Polynésie française bénéficie depuis 1984 d’un statut d’autonomie interne. Ce statut particulier lui confère certains droits et prérogatives que les autres Territoires d’Outremer français ne possèdent pas, instituant ainsi un partage des compétences entre l’Etat français et le Territoire. Ainsi, la France conserve ses compétences dans le domaine des affaires étrangères, la défense nationale, la justice et la monnaie. La Polynésie s’est dotée d’un gouvernement, d’une assemblée représentative et d’un conseil économique et social. Elle est administrée librement par ses élus, selon le principe anglo-saxon du self government. Le gouvernement est dirigé par un président, élu par l’assemblée, Gaston Flosse, et d’un conseil des ministres nommé par le président. L’assemblée est composée de 49 conseillers, représentant les cinq archipels, qui sont élus au suffrage universel pour une durée de cinq ans. Les dernières élections ont eu lieu en mai 2001. L’assemblée examine les textes que lui soumet le gouvernement sous forme de projets de délibération. Elle vote le budget et approuve les comptes du territoire. L’état français est représenté par un haut-commissaire de la République qui est chargé de faire respecter les intérêts nationaux, les lois, l’ordre public et le contrôle administratif.

CLIC pour agrandir.Tourisme
En stagnation pendant près de dix ans (1984-1996), le tourisme est redevenu le fer de lance de l’économie polynésienne ces dernières années. Les années 80 avaient vu les efforts des responsables locaux du tourisme stagner, le nombre de visiteurs annuels progressant de 120 000 en l'an 1982 à seulement 160 000 en 1994. Aujourd’hui, le gouvernement polynésien a pris les choses en main pour restructurer l’organisation touristique. Les récentes lois de défiscalisation ont permis à cette industrie d’amorcer un virage salvateur. De nouvelles unités hôtelières voient le jour régulièrement. La création de nombreuses petites pensions de famille a permis, non seulement d’accroître le potentiel touristique, mais aussi de donner du travail à un grand nombre d’habitants des îles. Des paquebots de croisière, comme le Paul Gauguin, ont permis à plus de 60 000 touristes de découvrir la Polynésie chaque année. Ainsi, de nombreux efforts ont été réalisés dans ce domaine et la Polynésie peut se targuer aujourd’hui d’être enfin sur la pente ascendante d’un développement touristique durable et mesuré. Les années 2000 ont vu plus de 250 000 touristes visiter chaque année Tahiti et ses îles, tandis que les recettes touristiques ont augmenté de +53% entre 1996 et 2000. La petite hôtellerie est principalement au centre de ce renouveau pour satisfaire des touristes de plus en plus désireux de contacts avec les habitants, moments propices pour échanger et pour prendre le temps de mieux s’imprégner de notre culture locale.


CLIC pour agrandir.

Pêche et Aquaculture
Le domaine maritime de la Polynésie est un des plus grands du monde et s'étend sur plus de 4,5 millions de Km2, mais ses ressources commencent seulement à être exploitées avec la mise en service de moyennes unités. La pêche artisanale s'est lentement développée pour s'orienter aujourd'hui vers une pêche semi-industrielle. Une centaine de thoniers (entre 16 et 25 mètres) assurent la pêche hauturière (bonites et thons) avec environ 3500 tonnes par an. Une cinquantaine de nouveaux bateaux, construits localement au rythme de 12 à 20 navires par an, se lancent dans de grandes campagnes vouées à l'exportation. La production escomptée devrait atteindre plus de 30 000 tonnes en 2006.
La pêche lagonaire est toujours pratiquée à bord de la pirogue familiale et grâce aux parcs à poissons. Des entreprise de transformation ont vu le jour depuis une quinzaine d'années. Elles préparent de l'espadon et du thon fumés.


CLIC pour agrandir.

Perles noires
Plus d'un millier de fermes perlières a vu le jour en moins de 20 ans. La majorité de la production transite par Tahiti avant de partir vers les bijouteries des places internationales. De nouvelles mesures ont été prises courant 2001 pour mieux structurer la production et éviter la chute des cours de la perle noire En savoir plus

Philatélie
La Polynésie se targue d’offrir aux passionnés l’une des plus belles collections de timbres qu’on puisse avoir. Plusieurs fois par an, l’Office des Postes édite de nombreux timbres colorés, enveloppes premier jour, etc... La faune et la flore, et bien entendu les traditions et la culture locales sont au centre des thèmes requis par l’antenne philatélique polynésienne. Une intense activité caractérise ce département de l’Office des Postes. Pour découvrir, avant de venir en Polynésie, les trésors philatéliques, ne manquez pas de visiter le site www.tahitiphilatelie.pf 
qui vous proposera à chaque sortie de timbre ou de télécarte une circulaire détaillant les particularités de ces émissions.

Retour

  Envoyez à un ami 
  Forums de Tahiti-fenua

 Newsletter
GRATUIT : Chaque mois, recevez Actus + Promos: