pour

Retour

 

CLIC pour agrandir.Le mariage : un rite authentique  

Fiers de leurs coutumes, les Polynésiens ont su en tirer la quintessence pour proposer aujourd’hui à leurs visiteurs un florilège de traditions ancestrales, revues et adaptées au goût du moment. Parmi celles-ci, le mariage à la polynésienne attire de plus en plus de touristes, surtout des Américains et des Japonais. L’acteur Dustin Hoffman, par exemple, a satisfait avec un plaisir certain, à cette cérémonie en 1995. Organisé avec faste par quelques grands hôtels dans les îles, le mariage polynésien reste une occasion exceptionnelle pour profiter de la beauté du site et nouer des liens avec la population, tout en s’initiant aux coutumes locales.



Les heureux élus ont le choix entre plusieurs options qui englobent un certain nombre de prestations, en fonction de leur goût et de leur bourse, de la cérémonie royale très authentique jusqu’à une version plus occidentalisée pour les frileux. La plupart du temps, de nombreux figurants, en costume traditionnel, participent à la fête. Chants, danses diverses et groupe de percussions sont au rendez-vous pour le plus grand bonheur des noceurs. La fête se clôturera autour d’un banquet digne de ce nom où vous pourrez déguster quelques spécialités réservées à ce moment fort de la vie.

Si quelques hôtels proposent cette prestation dans le cadre de leurs activités, le célèbre Tiki Village de Moorea est réputé pour ses mariages tahitiens royaux.

Le mariage polynésien n’a aucune valeur légale ni religieuse. Tout le monde peut donc y prendre part.

CLIC pour agrandir. Mais si le cœur vous en dit, tout comme à Las Vegas, il est possible d’officialiser la cérémonie.
Pour les citoyens français, pour que le mariage soit légal selon le code civil français, il vous faudra un mois de résidence préalable en Polynésie et prévoir dix jours pour la publication des bans.
Il faudra également vous munir des documents suivants :

  • les actes de naissance (daté de moins de trois mois) des futurs époux
  • les certificats médicaux prénuptiaux,
  • un certificat de résidence qu’il faudra se procurer à la mairie de sa commune de résidence,
  • une copie de l'acte notarié du contrat de mariage (si vous êtes déjà marié),
  • les actes de naissance des enfants à légitimer, si nécessaire.

 

Pour les ressortissants des autres pays, vous devrez fournir :
  • un certificat de coutume émanant des autorités de votre pays,
  • un certificat de célibat,
  • un certificat de publication des bans au lieu de domicile de votre pays,

Attention, les actes de naissance devront être traduits en français.

 Les perles noires, symboles du secret de l'amour...

Retour


Guide touristique & Opérateur de Voyages
Tahiti Guide est une marque déposée
© 2017 Tahiti Zoom & Lodrez