pour

Retour

Alain Gerbault

 Le premier inconditionnel de Bora

CLIC pour agrandir.En 1923, Alain Gerbault, las d’une vie trépidante et futile, décide de traverser l’Atlantique à la voile, en solitaire. Auréolé de gloire après cet exploit hors du commun pour l’époque, le premier du genre, il se détache encore plus de la civilisation et s’embarque pour un tour du monde dès 1925. A bord du Firecrest, son célèbre voilier, il découvre les paradis des mers du sud et notamment Bora-Bora, dès 1926.

Conquis par les habitants et par le cadre, il s’y installe quelques années plus tard, de 1933 à 1940, non sans continuer à parcourir les mers. Au hasard de ses périples, il rencontre un monde qu’il fait sien, celui des îliens, de ces peuples qui se contentent de peu et qui vivent en symbiose avec l’océan. Décédé prématurément en 1941 à Timor, ses cendres seront rapatriées à Bora-Bora, « la plus belle des îles » qu’il aura visitées. Face au quai de Vaitape se dresse le tombeau d’Alain Gerbault, sur l’emplacement d’un ancien marae. Une plaque apposée par les marins du ”Lotus” affiche en médaillon un portrait du grand navigateur, précurseur de tant de vocations.

Ses ouvrages et ses photos, vantant les charmes surannés de nos contrées, contribueront dès lors à attirer en Polynésie de nombreux autres aventuriers pacifiques des temps modernes.

Ile de Bora-Bora

Guide touristique & Opérateur de Voyages
Tahiti Guide est une marque déposée
© 2017 Tahiti Zoom & Lodrez