pour

        Retour

Perles noires de Tahiti 

CLIC pour agrandir.Perles noires de Tahiti
Les perles ont toujours été appréciées. Dans la Grèce antique, femmes et hommes s’en faisaient des colliers et des bracelets. Au Moyen Age, les perles étaient associées aux pierres précieuses pour confectionner des objets décoratifs. Plus tard, les perles étaient souvent utilisées pour embellir de riches vêtements. Aujourd’hui, elles sont montées en bagues, bracelets, colliers ou boucles d’oreilles.
 

La culture des perles, à partir des huîtres Pinctada Margaritifera la seule variété au monde à produire une perle de couleur noire, s’est développée en Polynésie  depuis plus de vingt ans. Le naissain (ensemble de jeunes huîtres) est immergé dans les eaux du lagon. Lorsque les huîtres sont devenues adultes (au bout de trois ans), les perles sont « ensemencées » : on ouvre les mollusques et on implante dans leur corps (généralement dans leurs glandes sexuelles) un nucléus ou noyau (petite perle fabriquée à partir d’un mollusque d’eau douce). Les huîtres sont ensuite immergées dans le lagon pour une durée de plus de 18 mois pendant lesquels elles font l’objet d’une surveillance attentive. Cependant, moins de la moitié des huîtres ne produiront qu’une ou deux perles. 


CLIC pour agrandir.

Les différentes couleurs sont naturelles, les gris ou noirs nuancés de reflets divers : argent, bleu, rose, vert, aubergine…. Chaque forme est unique, la perle la plus rare est la ronde parfaite, elle est la plus chère ! D’autres formes sont également très prisées telles que la poire ou le bouton. Outre la couleur, le lustre (son éclat brillant) et bien entendu la taille (diamètre) sont des éléments importants de choix. 

Pour les trouver, consulter les Cartes.

 

Retour


Guide touristique & Opérateur de Voyages
Tahiti Guide est une marque déposée
© 2017 Tahiti Zoom & Lodrez