pour

Retour

10 Astuces pratiques

Une dizaine d’astuces rédigées par des voyageurs comme vous et moi, pour profiter du meilleur de Tahiti et ses îles dès votre arrivée.
 


 

CLIC pour agrandir.1. Arrivés à Tahiti, prenez immédiatement un vol en correspondance vers les îles


Le circuit idéal, c’est après avoir atterri à Faa’a (l’aéroport International de Tahiti), de redécoller tout de suite en correspondance vers une île sous le vent ou vers les Tuamotus. Vous éviterez ainsi de perdre une journée ou deux à Tahiti (que vous visiterez de toutes façons au retour) et vous pourrez ainsi vous reposer immédiatement de votre voyage dans une petite île idyllique : dépaysement garanti…

Certains avions en provenance internationale atterrissent en effet très tôt à Tahiti (entre 4 et 7 heures du matin). Les horaires d’Air Tahiti sont planifiés pour prendre ces passagers et les emmener vers les îles dans la même matinée. Ils attendent d’ailleurs souvent l’arrivée de l’avion international en cas de retard de celui-ci. Attention : Ces vols du matin vers les îles sont donc souvent pleins et vous devrez les réserver à l’avance… N'oubliez pas de profiter de votre passage éclair à l'aéroport de Faa'a pour faire du change ou pour retirer de l'argent au distributeur automatique (cartes de crédit VISA ou MASTERCARD conseillées).

Vous pourrez visiter et dormir à Tahiti les derniers jours avant de retourner dans votre pays. Bien entendu vous pouvez décider d'éviter Tahiti au retour (si votre vol international part l'après-midi ou le soir), mais celà serait dommage, et sachez que le risque est assez grand de rater votre avion si celui d’Air Tahiti est annulé ou en retard… Certes, cela vous procurera une excuse toute trouvée pour prolonger votre séjour au paradis, mais vous occasionnera aussi sans doute des désagréments avec votre compagnie aérienne internationale… Conclusion, croyez-en notre expérience : passez au moins la dernière nuit à Tahiti !!!

 

CLIC pour agrandir.2. Décalage Horaire

Après un long voyage en avion vous serez probablement un peu KO pendant les 2 premiers jours et aurez l’impérative envie de vous coucher vers 17 heures… choisissez donc plutôt de commencer par une île " budget moyen " que par une île " gros budget ". En clair : réservez Bora-Bora et ses possibilités de logements idylliques pour le milieu ou la fin de votre voyage. Par ailleurs, profitez du décalage horaire pour vous caler immédiatement sur le rythme local qui est plutôt matinal : lever tôt (vers 6 ou 7 heures), matinée active avant la chaleur (jusqu’à 11h), repas et farniente pendant le coup de chaleur (11h-15h), dernière sortie puis cocktail au coucher du soleil (vers 18h), repas et dodo vers 20 heures.

 

3. Chaque semaine = deux îles maximum


Même si les vols inter îles ne durent qu’une heure en moyenne, il est toujours relativement fatigant de se déplacer d’un hébergement à l’autre (surtout s'il fait très chaud), d’être à l’heure pour l’avion ou le bateau, de prendre les bus ou taxis, de faire et défaire ses valises, de s’installer et prendre ses repaires dans le nouvel établissement, etc. Bref, tout changement d’île au sein du même archipel vous prendra au strict minimum 3 heures. Notre conseil est donc d’essayer de rester au minimum 3 ou 4 jours dans chaque île (sauf Tahiti qui peut être fait en 2 ou 3 jours à la fin), et de limiter vos déplacements à 2 par semaine. Et si vous trouvez que vous n’avez pas visité assez d’îles, et bien ce sera l’occasion rêvée de revenir lors d’un second voyage… on dit qu’il n’est jamais bon de tout découvrir la première fois !!!

 

4. Pour passer des îles sous-le-vent de la Société vers les Tuamotu


Il y a maintenant plusieurs vols par semaine d’Air Tahiti qui vont directement de Bora-Bora à Rangiroa (Tuamotu) en évitant de passer par l’aéroport de Tahiti. Mais attention, ces vols sont parfois annulés et par ailleurs ils ne vous font gagner aucun changement si vous voulez aller dans une île des Tuamotu moins touristique que Rangiroa, comme celles de Manihi, Tikehau, Fakarava. Notre conseil : faites plutôt un changement à Tahiti qui constitue la plaque tournante des vols de la compagnie Air Tahiti. En savoir plus

 

CLIC pour agrandir.

5. Prenez le temps de vivre


A Tahiti et encore plus dans les îles, le temps semble souvent suspendu… sans doute à cause des nombreux paysages à vous couper le souffle. Il ne faut pas s’étonner que mêmes les locaux prennent le temps de les admirer à leur juste mesure. Ne soyez pas speed, laissez votre stress à la maison et prenez le rythme de la culture locale et des Tahitiens qui sont parfois un peu fiu (fatigués)… mais toujours très accueillants et très gentils. Dans le domaine des activités touristiques, les prestataires sont généralement très ponctuels et très bien organisés. Cependant, dans certaines îles éloignées, vous aurez peut être parfois l’impression que les choses se passent un peu " au ralenti "… mais n’est ce pas cela aussi le vrai paradis ?
 

 

6. Coquillages vides ou pas ?

Voici une méthode infaillible pour savoir si les jolis coquillages que vous avez ramassés sur la plage sont habités ou squattés : Le soir, pour être sûr qu’ils sont vides, posez les par terre les uns à coté des autres en formant une ligne droite,… le lendemain matin, certains auront disparu tout seul, d’autres auront bougé de quelques dizaines de centimètres… et pourtant il n’y a pas de tremblements de terre à Tahiti et ses îles…

 

7. Bronzage : du monoï, encore du monoï !


Faîtes TRES attention au soleil, surtout les premiers jours et surtout si vous êtes sur un motu ou dans un atoll brûlant des Tuamotus En Polynésie, le ciel est souvent chargé en nuages qui donnent l’impression de protéger du soleil… mais il n’en est rien ! De même que le bronzage sous les palmiers qui ne procurent en réalité aucune protection… Faites comme les Vahine, portez des paréos et enduisez-vous totalement de crèmes ou d’huile de Monoï, qui sent particulièrement bon et en plus protège votre peau.
En savoir plus
 

CLIC pour agrandir.

8. Ou sont les plus belles plages ?


Impossible de toutes les mentionner tellement elles rivalisent de beauté. La plus grande surprise c’est qu’hormis celles de Tahiti et de Moorea, les plages sont en général pratiquement désertes... Ce qui est finalement normal avec seulement 7000 habitants par île pour les plus peuplées... Les plus belles plages sont situées à :

 

Collectionneur de sable ? CLIC pour agrandir.

La plus belle plage, çà restera toujours celle que vous aurez trouvée par hasard au détour d’un promontoire ou d’un petit îlot rocheux, et qui vous attendait depuis toujours…

Passionné(e) par le sable ? le sable immaculé de Bora-Bora est le premier responsable des dégradés de bleus du lagon...
nous en avons récupéré pour vous... En savoir plus

 

9. Les lézards


Les Gecko sont nombreux dans les îles mais néanmoins totalement inoffensifs. Le seul moyen de les éviter totalement, c’est de loger dans un bungalow sur pilotis au dessus du lagon ou dans un bateau. Sinon, un des moyens pour les repousser consiste à vaporiser une bombe d’insecticide sur leur lieux de passages… ce n’est pas infaillible, mais ils ne reviennent plus pendant quelques heures.

 

10. Poissons crus exceptionnels

Les poissons frais sont de qualité exceptionnelle en Polynésie. N’hésitez surtout pas à profiter des plats de poissons crus qui vous sont proposés dans tous les snacks et restaurants à toutes heures : soit à la mode locale, c’est le poisson cru à la tahitienne mariné avec des crudités dans du jus de citron et du lait de coco, soit en sashimi à la japonaise. Si vous le préférez cuit, n’oubliez pas non plus de goûter le traditionnel Mahi Mahi (daurade coryphène) à la vanille ou au coco, ou le saumon des dieux … absolument fabuleux !

 

Retour


Guide touristique & Opérateur de Voyages
Tahiti Guide est une marque déposée
© 2017 Tahiti Zoom & Lodrez